Humanoides
Créateurs, créatrices... Vous avez une tête et 2 bras ?
Vous aimez les utiliser pour écrire, chanter, composer, peindre, dessiner, faire des images... créer. Venez ici, nombreux, poster vos création et échanger... Et partagez THE BIG Experience...
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Jeu 26 Juil - 7:12
Derniers sujets
» Images d'actu
Mar 25 Oct - 6:56 par Altephkat

» Un coucou (+texte à la volée)
Lun 24 Oct - 6:47 par Altephkat

» Adobe Audition
Ven 14 Oct - 18:13 par Altephkat

» Greg - Le Mendiant De L'humour
Jeu 6 Oct - 17:58 par Altephkat

» parlons du forum
Ven 2 Sep - 6:57 par Altephkat

» Au secours
Ven 2 Sep - 6:53 par Altephkat

» Altephkat - Fuzzy
Ven 2 Sep - 6:51 par Altephkat

» Le meilleur site pour musicien ?
Jeu 11 Aoû - 7:15 par Altephkat

» La tronche a bidouille...
Ven 22 Juil - 15:50 par bidouille

» Croque en boucle.. le retour du clavier..
Jeu 26 Mai - 13:46 par bidouille

» BFD ECO le remplaçant de BFD2 version economique
Sam 30 Avr - 16:29 par croqueur64

» RockCroque 2014
Lun 25 Avr - 15:02 par croqueur64

» petite bossa a travailler ensembles !!!
Dim 24 Avr - 7:50 par croqueur64

» Guide des débutants : Le Grand projet Humanoide 2.0
Mar 19 Avr - 4:01 par croqueur64

» croque sep2013
Ven 15 Mai - 18:12 par manakara


Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Mister Nutella le Mer 30 Mai - 11:03

Pour une fois Talim n’était pas en éclaireur, il restait bien à coté de Gunther qui malgré son impressionnante carrure n’en menait pas large bien qu’il marchait inexorablement vers le point lumineux au bout du tunnel. Ted marchait légèrement plus en avant, Célia et Sakura fermaient la marche. Le tunnel était en pente douce, quelques roches s’étaient détachées çà et là des parois mais ne gênaient en rien leur avancée.


Au fur et à mesure que leurs pas mesurés les amenaient vers la lumière ils sentaient en eux un déluge d’émotions, après tout ils laissaient derrière eux un monde au sein duquel ils étaient nés, dont ils connaissaient les règles et savaient qu’ils étaient presque en sécurité là-bas. Ils laissaient aussi tous les gens qu’ils avaient connus et aimé, leur famille, leurs proches, des amis, des collègues de boulot, leurs
expériences en cours pour certains, leurs petites habitudes, le confort et la sécurité d’une vie parfaitement réglée depuis des siècles.


Qu’allaient-ils découvrir ? Quel pouvait être l’aspect de l’ancien monde qu’ils n’avaient jamais foulé de leurs pas ? Trouveraient-ils des choses encore vivantes ? La nature se serait-elle remise du cataclysme en évoluant, en mutant, ou aurait-elle tout simplement disparue laissant leurs yeux contempler un désert de roches nues ? Et des êtres humains ? Serait-il possible qu’il y ait eu des survivants ? L’espèce humaine avait-elle pu survivre au grand cataclysme et continuer son évolution subissant les radiations, les mutations de l’environnement ?


Après tout les radiations était finalement bien naturelles et la nature elle-même mettrait du temps à se remettre d’un tel déluge de feu nucléaire mais elle évoluerait, n’aurait aucune pitié à faire disparaitre les espèces les moins aptes à survivre et à perpétuer la vie au-delà de la mort sous des formes jusque-là inconnues et pourtant bien plus aptes à survivre dans un tel environnement.


Ted était donc en premier, marchant un pas après l’autre, étrangement aucun d’entre eux semblait être pressé d’en savoir plus, étrange changement d’humeur lorsque l’on repense à l’excitation qui précéda deux jours durant leur grand départ de l’abri.


Plus ils avançaient dans ce tunnel et plus la lumière devenait forte et intense, l’air semblait changer. Au fond du tunnel, au plus près de la grande porte l’air était stable, d’une douce température qui règne éternellement au plus profond de la terre, légèrement humide, comme dans un cocon. Là leurs pas les emmenaient vers un air bien plus volatile, ils pouvaient sentir de très légers mouvements dans les masses d’air entre le haut et le bas du tunnel. La lumière devenait de plus en plus agressive pour leurs yeux habitués aux néons de l’abri, Ted leur intima l’ordre de mettre les lunettes de protection solaire que leur avaient fourni le travail des ingénieurs et des ophtalmologistes de l’abri. Bien entendu malgré une certaine évolution dans la science au sein de l’abri tous leurs travaux se basaient sur les données compilées avant le grand cataclysme, depuis plus de 400 ans aucun de leurs travaux n’avait été confronté à la réalité de l’extérieur de l’abri, au feu de l’ancien monde.


Ils étaient chargés, nourriture, eau purifiée, divers médicaments, trousses d’urgences, matériel de relevés, armes et munitions, vêtements de rechange, boussole, cartes d’époque qui avaient été religieusement conservées pour un tel moment et encore pas mal de matériel pour de simples éclaireurs. Malgré leur entrainement physique intensif précédant leur sortie de l’abri leur fardeau leur paraissait de plus en plus lourd au fur et à mesure qu’ils approchaient du trou béant qui semblait tomber dans un puits de lumière. N’était-ce pas le poids des doutes et des appréhensions qui finalement leur tombait sur les épaules ?


Seule Sakura semblait fébrile d’en savoir plus, elle qui semblait avoir un masque, de joie, de peine, d’engouement, de doutes selon les occasions, avait un visage plus fermé que jamais. Son regard était ferme, déterminé, elle regardait droit vers la lumière alors que les autres n’avaient de cesse de se regarder afin de trouver la petite pointe de courage en plus qui continuait de les aiguillonner vers l’ancien monde.


La remontée vers la surface leur pris bien une heure, tout du moins ainsi l'avaient ils estimé, arrivés presque en haut ils réalisèrent qu’en fait le tunnel n’était pas en ligne droite vers l’extérieur mais formait un coude à quatre-vingt-dix degrés, continuait sur trois cent mètres et débouchait enfin sur la sortie.





Ils arrivèrent aux portes extérieures et réalisèrent ce qui pouvait les attendre après. Effectivement les lourds battants avaient joué leur rôle de première ligne de défense face au déluge de feu qui régna plusieurs siècles auparavant à l’extérieur, ils étaient noirs, carbonisés, enfoncés comme si un géant avait mis un coup de poing en plein milieu, bien que cette porte avait joué son rôle elle n’avait pas complètement tenu, l’un des battant était plié à son point d’attache au mur et le gigantesque gond avait été arraché de la roche, ce battant semblait tenir en apesanteur. C’est de là que provenait la lumière. Les compagnons voyant se spectacles réprimèrent un frisson d’angoisse, si cette immense porte était dans un tel état alors qu’elle était censée être la première ligne de protection qu’en était-il du monde extérieur ? Et surtout allaient ils pouvoir sortir ?



Ted, Talim et Gunther se rapprochèrent tandis que Célia et Sakura restèrent en arrière pour conserver leurs sacs, ils avaient juste pris leurs armes. Tandis que Ted et Gunther se perdaient en conjectures sur la porte Talim à son habitude se fit discret et parti de son côté pour explorer les alentours. Il ne mit pas longtemps à trouver un passage. Les anciens dans leur sagesse avaient prévu un couloir secondaire qui était parallèle au tunnel, il permettait de faire le tour de la grande porte et était creusé dans la roche avec des angles qui assuraient la protection du couloir avec une série de portes blindées. Talim avança prudemment presque jusqu’au bout du couloir de service, il se figea lorsqu’il réalisa que la dernière porte blindée gisait à ses pieds et qu’il n’avait que quelques pas de plus à faire pour se retrouver à l’extérieur. Il resta pétrifié sur place jusqu’à ce que la puissante voix de Gunther résonna dans le tunnel l’appelant. Il ne lui fallut pas 3 minutes pour parcourir à toutes jambes la distance qui le séparait de ses compagnons. L’adrénaline lui fit pousser des ailes dans le dos. Il jaillit littéralement du couloir secondaire dans le tunnel principal, presque sur le dos de Gunther.


Son arrivée diablesque leur fit faire un bond mais le voyant presque juché sur le dos du colosse tel un jockey de l’ancien temps ses compagnons partirent d’un rire franc et salvateur. Bon Sauf Gunther qui s’ébroua littéralement en maugréant pour que Talim daigne enfin relâcher son étreinte autour du cou du géant.


Après son micro rapport la décision fut prise en un éclair, les sacs furent remis à dos et l’ordre de marche fut défini, Gunther en premier pour ouvrir la marche avec son arme à énergie, Talim pour le guider ensuite, Ted puis Célia et Sakura enfin.


Après l’immense tunnel principal ce couloir leur paraissait un infime boyau qui lui sentait encore après toutes ces années le brulé. Ils étaient pris dans un réel courant d’air venant du fond du tunnel et les poussant vers l’extérieur.


La Lumière inonda le visage du géant, malgré les lunettes de protection il fut ébloui et marqua un temps d’arrêt juste dans le chambranle de la porte ce qui entraina le blocage de ses compagnons dans le couloir vu son imposante carrure c’est tout juste si il pouvait circuler, ses compagnons ne purent faire autrement que d’attendre qu’il recouvre ses esprit.

Ce fut un réel choc pour Gunther lorsque ses yeux réussirent à s’adapter à la lumière du dehors, la grande porte se referma derrière eux aux premières lueurs du jour, selon les estimations des scientifiques du labo, lorsqu’ils débouchèrent à la surface le soleil était à son zénith, avaient-ils pris autant de temps à parcourir le tunnel principal ? Avaient-ils perdu la notion du temps lors de leur remontée ?


Devant lui s’étendait à perte de vue un désert de rocailles à nu, le vent du dehors poussait des mini tornades de poussière sur la roche, tout était uniformément plat sauf une chaine montagneuse au loin, la pente était douce vers la grande plaine poussiéreuse et le soleil brillait implacablement au zénith dans un ciel exempt de tout nuage.


Lui qui depuis sa plus tendre enfance avait toujours eu des proportions hors normes pour l’abri, avait toujours dominé d’une tête ses interlocuteurs depuis ses 14ans, avait toujours eu le plafond de l’abri au-dessus de la tête, se retrouver ainsi avec le ciel sans limite au-dessus de lui le remettant à sa place d’humain fragile face à l’immensité du monde qui l’entourait, son cerveau ne put gérer autant de nouvelles informations de nouvelles sensations, celle du regard à perte de vue, de la luminosité implacable que l’on ne pouvait faire cesser d’un jeu d’interrupteur, c’est surtout cela qui colla un vertige insoutenable au géant. Il tomba de tout son long inconscient face contre terre.


Talim qui le suivait de près et qui quelques secondes encore avant maugréait que le colosse lui bouchait le passage et qu’il ne voyait donc rien fit un bond par-dessus le corps de son ami et se retrouva deux mètres plus loin face à sa découverte du monde extérieur.


Il se figea, les yeux grands ouverts, la bouche béante, ils avaient tous toujours vécu dans l’espace confiné de l’abri, Talim encore plus avec sa passion pour les tunnels et autres lieux exiguës qui le rassurait tant, devant lui s’étendait le spectacle de la nature sans l’homme. Sans plus aucune trace de l’existence de l’homme à la surface du monde. Son esprit hurlait de se propulser dans le couloir au plus vite mais son corps ne bougeait plus, tous ses muscles étaient tétanisé et il n’aurait pas oublié d’enlever la sécurité de son arme qu’il aurait vidé le chargeur inconsciemment vers le ciel.


Ted lui enjamba le corps dei Gunther, craignant pour l’intégrité de son ami il en oublia le monde extérieur, il tenta en vain de donner l’ordre à Talim de venir l’aider retourner Gunther sur le dos, il dû se résoudre à faire appel aux deux femmes, ne pouvant le retourner seul. Après un bref contrôle du pouls de Gunther et
de la régularité de sa respiration il en conclu qu’il était simplement dans les vapes.


Voyant les visages de Célia et de Sakura, l’une restait interdite tandis que l’autre était en larmes il releva la tête et vit l’ancien monde tel qu’il était. Tout du moins la vision qu’il offrait depuis le flanc de cette montagne qui avait fait office d’arche de Noé à l’espèce humaine.


Il savait qu’il y avait eu d’autres abris tels que le leur mais voyant ce désert de roches à nu il eut une vague de désespoir qui le submergea.


Célia restait interdite, elle se doutait depuis que le régisseur principal leur avait annoncé leur sortie de l’abri en tant que tout premiers éclaireurs que l’ancien monde n’était plus mais elle ne s’était pas attendue à un tel spectacle de désolation. Il ne subsistait plus rien de l’humanité sous leurs yeux. Lors des nombreux briefings précédant leur grande sortie ils avaient été informés que leur abri avait été réalisé sous une chaine montagneuse au pied de laquelle s’étendait autre fois diverses vallées au creux desquelles coulaient un fleuve et au bord duquel de nombreuses villes et même une mégalopole avaient été bâties par les anciens.


De toute cela il ne subsistait plus rien. La nature avait implacablement fait table rase du passé. Il lui paraissait que les anciens avaient tellement déchainé sa colère que dans sa puissance destructrice la nature avait même éradiqué la moindre trace de ses propres créatures qui avaient été dévoyées par la race humaine.


Ted était accroupi à ses pieds au côté de Gunther qui n’avait toujours pas repris connaissance, Talim était à deux mètres d’elle toujours aussi figé, la bouche grande ouverte et les yeux presque exorbités. Sakura, elle, avançait un pas après l’autre en avant vers le bout de la plateforme sur laquelle ils se tenaient tous.


Sakura subissait le même choc que ses amis cependant elle avait forgé son esprit depuis sa plus tendre enfance, les diverses philosophies que son père lui avait inculqué au travers des arts martiaux lui permettait de prendre le recul nécessaire tant vis-à-vis du monde qui l’entourait que de ses propre pensées.


Il lui semblait marcher dans le vide, son corps n’était plus fait de chair et d’os, il ne pesait plus rien, tant de choses de déchainaient dans son cerveau qu’elle avait pris le parti de ne s’en raccrocher à aucune, les laissant venir et repartir. Elle finit par marquer un temps d’arrêt et se planta sur place, contemplant ce désert de roche à nu. Elle n’entendait plus rien, ne voyait plus rien, des tréfonds de sa pensée la voix de son père résonna en ces mots :


« Quand le poisson va dans l’eau,
Il n’y a pas de limite à cette eau.
Quand l’oiseau vole dans le ciel,
Il n’y a pas de fin à ce ciel. »


A cet instant précis elle comprit le sens de ces mots, elle saisit la puissance des enseignements millénaires de son père, elle comprit la chance qu’elle avait d’avoir eu cette compréhension que peut être son père n’aurait jamais n’étant pas sorti de l’abri. Elle avait vu et revu tous ces documentaires sur la nature d’avant le grand cataclysme, elle se doutait de ce qu’était un oiseau, un poisson, mais maintenant elle voulait, désirait plus que tout continuer en avant pour savoir si oui ou non quelque chose avait subsisté, quelque chose avait survécu.


Petit à petit son esprit, ses pensées se calmèrent, elle retrouva contact avec son corps, ses sensations, comme ses compagnons en levant les yeux vers le ciel elle fut prise de vertige et tomba à genoux là où elle se trouvait, plus loin qu’aucun être humain de l’abri n’était allé depuis plus de 400 ans.

Ted avait gardé la tête froide tout à son inquiétude pour son ami Gunther qui ne reprenait toujours pas connaissance, il se leva, alla vers Talim le secoua et lui fit reprendre contact avec la réalité, il appela doucement Célia et la sortit de sa transe, ils s’occupèrent de retourner le géant et Célia commença à faire ce qu’il fallait pour ramener Gunther parmi eux secondée de Talim. Ted se dirigea un pas après l’autre vers Sakura tout en gardant un œil sur l’environnement autour d’eux. Sa formation reprenait le dessus, il regardait la voute autour des portes principales de protection du tunnel et constata qu’elles avaient été comme lissées par les flammes du feu nucléaire, aucun risque de ce côté-là de se prendre une roche sur la tête.


Il posa sa main doucement sur l’épaule de la jeune femme, elle releva son visage vers lui et elle pleurait encore plus qu’au moment de sa sortie du couloir secondaire.


Ted :
Pourquoi pleures-tu autant Sakura, quelque chose ne va pas ? Tu ne te sens pas de continuer la mission ? Crains tu que nous ne trouvions que désolation et mort autour de nous ?


Sakura : Non ce n’est pas ça, si je pleure c’est de joie, je repense à toutes les générations qui sont venues au monde au sein de l’abri et qui y sont mortes sans jamais avoir vu ce que nous voyons, sans jamais avoir ressenti ce vent libre de tout conduit de climatisation sur nos visages, je songe aussi à tout ce que nous avons à découvrir, toutes ces choses qui nous sont inconnues, j’ai l’impression d’être née à nouveau…


Dernière édition par Mister Nutella le Jeu 31 Mai - 8:04, édité 7 fois
avatar
Mister Nutella

Messages : 100
Points : 2225
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 38
Localisation : Paname

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Mister Nutella le Mer 30 Mai - 11:05

Salut, premier jet pour la sortie des cinq éclaireurs, désolé pour la mise en page mais le copié - collé depuis word fait des trucs bizarres à l'arrivée.

Bien entendu j'attends vos remarques, suggestions afin d'améliorer ce qui pèche, aussi si vous voyez des faute d'ortografe faut me le dire n'hésitez pas car à force de relire je ne vois plus rien ^^

Merci pour votre attention. study
avatar
Mister Nutella

Messages : 100
Points : 2225
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 38
Localisation : Paname

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Heka le Mer 30 Mai - 12:14

Je ne vais plus faire de compliments quant à ce talent pour l'écriture que tu possèdes indéniablement, car je l'ai suffisamment dit, et me concentrer sur l'histoire

(ceci dit...je suis bluffé à chaque fois ! ça va finir en bouquin à la vente tout ça, j'vous l'dis moi study )

J'ai adoré me plonger dans cette ambiance de sortie tant attendue....je ne suis pas déçue par ce que j'attendais : toutes ces phases de sentiments qui les traversent ainsi que les états physiques y correspondant...

Tout m'a plu et il serait trop long de consacrer un post a tout ce que j'ai à dire, donc je me focalise sur seulement les plus gros points (pour moi) , ceux qui m'ont touché un peu plus quoi..

Je suis toujours attiré un peu plus par le personnage du molosse qui m'emeut à chaque fois, ce contraste entre sa carrure, son caractère et cette sensibilité incroyable me plait.

Ensuite, tu as mis le doigt ( chut ! Very Happy) sur un détail auquel je n'avais jamais pensé....cette immensité qu'est le ciel et ce qu'ils peuvent ressentir après avoir vécu toute leur vie "sous plafond"...j'imaginais plus le choc avec la lumière etc... que tu décris super bien d'ailleurs, mais je n'avais pas pensé à cette notion de ciel qui a du sacrément les surprendre erffectivement...et la confrontation avec la réalité de l'infiniment grand et l'infiniment petit... merci ça m'a fait cogiter comme j'aime.

Et puis la fin...les tous derniers mots.... waouh ! J'ai été touché, émue, c'est beau....tout simplement.


Bravo Mike


sunny
avatar
Heka

Messages : 10949
Points : 14812
Date d'inscription : 04/07/2010

Rôle dans le projet
Nom: Maylie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Mister Nutella le Mer 30 Mai - 12:42

Merci pour ton attention et ton appréciation, je prends note de tout ce que vous pouvez me dire, vos ressentis, vos impressions, vos remarques.

Vous l'aurez certainement déjà compris (oui je vends la mèche mais rien que pour vous ^^ ) que Sakura sera le personnage principal, je pars du postulat qu'on ne choisi pas de devenir un héros ou une héroine mais que ce sont les évènements et les autres qui vous poussent à le devenir...

Franchement plus j'écris et plus j'ai de choses qui me viennent en tête, par contre va falloir que je fasse attention à ne pas être trop influencé par ce que j'ai déjà pu lire ou voir au gré de jeux vidéos, bouqins, films ayant pour sujet la vie après une apocalypse... ça va surement être le plus difficile de ne pas tomber dans le plagiat ou la paraphrase...
avatar
Mister Nutella

Messages : 100
Points : 2225
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 38
Localisation : Paname

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Invité le Mer 30 Mai - 13:39

Je lirais ça tout à l'heure mais ça m'a l'air pas mal du tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Heka le Mer 30 Mai - 14:31

Ade, un jour tu vas te faire virer pour cause d'humanoïdie chronique pendant le taf....

Like a Star @ heaven
avatar
Heka

Messages : 10949
Points : 14812
Date d'inscription : 04/07/2010

Rôle dans le projet
Nom: Maylie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Invité le Mer 30 Mai - 18:59

Carrément mais faut prendre des pauses dans la journée quand même sunny
Je suis désolé, je n'ai pas la concentration nécessaire pour vraiment bien lire ton texte ce soir... mais demain promis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Invité le Mer 30 Mai - 19:58

Finalement j'ai lu parce qu'il ne faut pas remettre à demain ce que tu peux faire aujourd'hui... et en plus je suis un peu curieux !

Très très bon travail Mister N. Il faudrait juste maintenant que d'autres apportent un "plus" à tout ça : dessin, croquis...

Belle histoire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par humanoide le Jeu 31 Mai - 6:16

Moi aussi je viens de lire tout ca, ben c'est une vrai histoire, oui ca va finir en bouquin tout ça. Je suis pas doué pour les critiques surtout quand je n'arrive pas à en faire, beau travail....

Vivement le film !

humanoide
Admin

Messages : 9394
Points : 14846
Date d'inscription : 17/01/2010
Localisation : Je ne sais pas

Rôle dans le projet
Nom: Le Maître des notes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.humanoides.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Mister Nutella le Jeu 31 Mai - 7:23

Merci pour votre attention, bien entendu ce n'est qu'un premier jet pondu en une heure de temps, la mise en forme et corrections me prennent bien plus de temps...

Donc n'hésitez surtout pas à me donner vos ressentis, vos impressions, vos remarques, après tout les critiques donnent une image de râleur et je sais " dekoikejekause " Smile

Le personnage de Célia me pose un peu plus de soucis mais ça vient doucement mais surement je l'étofferai au fil de l'aventure, si j'ai une petite heure devant moi ce midi avec mon casse croute je vous fais la partie deux de la sortie de l'abri. A moins que je n'étoffe celle ci...

@ pluche !

édition : oui faites vous plaisir pour les dessins / croquis / bandes son, ça fait 3 jours que je passe la moitié de mes nuits sur mon logiciel de créa son bah c'est tout de suite moins facile pour moi que l'écriture...

Au moins il y aura de la matière écrite lorsque les habitués du forum reviendront après la trêve estivale geek
avatar
Mister Nutella

Messages : 100
Points : 2225
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 38
Localisation : Paname

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Invité le Jeu 31 Mai - 15:01

Bravo Nut pour ce travail

S' il faut fournir des dessins ou des illustrations plus abouties, le mieux serait d'attendre l'histoire complète et terminée.
Par la suite, je peux l'imprimer et en retirer des images.

Il y a vraiment beaucoup, très riche.

Alors j'attends que tu aies fini, dans l'espoir que l'intégralité se trouvera sur un seul post.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par humanoide le Jeu 31 Mai - 19:45

Oui je vais ressortir ma tablette même su je sais po trop dessiner !!
Moi c'est plutot les textes et chansons !

humanoide
Admin

Messages : 9394
Points : 14846
Date d'inscription : 17/01/2010
Localisation : Je ne sais pas

Rôle dans le projet
Nom: Le Maître des notes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.humanoides.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Invité le Jeu 31 Mai - 20:00

Une chanson, c'est très bien Huma. Il va "falloir" que les créateurs de tous arts viennent mettre leurs pierres à l'édifice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Heka le Jeu 31 Mai - 21:45

@ Huma : toit tu sais pas dessiner ? c'est une blague ?

@ Nut nut : tu peux tout te permettre, et si c'est trop poussé dans le too much gore on te le dira...je ne pense pas que choquer le lecteur soit toujours bon, mais la frontière l'est par contre.
Laisse toi aller et on verra, on te dira ( nous lecteurs) ce qu'on en pense. Justement, c'est un bon test.
avatar
Heka

Messages : 10949
Points : 14812
Date d'inscription : 04/07/2010

Rôle dans le projet
Nom: Maylie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par leselixirsdetoiles le Ven 1 Juin - 10:13

Excellente écriture, le seul défaut serait peut-être une petite longueur dans les descriptions mais très bien construit, très bon fil sunny king
avatar
leselixirsdetoiles

Messages : 2663
Points : 5477
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 40
Localisation : Ceroux-mousty ( Belgique )

Rôle dans le projet
Nom: Fuego

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Invité le Sam 2 Juin - 7:48

.....


Dernière édition par arpa le Mer 30 Jan - 13:39, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Heka le Sam 2 Juin - 11:54

arpa a écrit:
Sinon, je le vois bien parti pour un roman genre Dune.

idem... et c'est ce qu'il lui arrivera je pense, il écrira un bouquin c'est certain, et un bon bouquin de surcroît.

Arpa, ta compo est vraiment superbe !!!
Peut être pourrais-tu nous faire la scène du passage de la porte, juste au pavé de celle ci, à la sortie lorsqu'ils se mettent les mains devant les yeux à cause du soleil et Gunther qui tombe a terre.. ?

Je pensa que ça devrait être top !!
avatar
Heka

Messages : 10949
Points : 14812
Date d'inscription : 04/07/2010

Rôle dans le projet
Nom: Maylie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suite.

Message par Mister Nutella le Sam 2 Juin - 12:35

édition : après relecture posée trop de choses ne vont pas, j'améliore et je remet en place study


Dernière édition par Mister Nutella le Dim 3 Juin - 14:50, édité 1 fois
avatar
Mister Nutella

Messages : 100
Points : 2225
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 38
Localisation : Paname

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Invité le Sam 2 Juin - 12:52

....


Dernière édition par arpa le Mer 30 Jan - 13:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Mister Nutella le Sam 2 Juin - 13:00

arpa a écrit:
Heka a écrit:
arpa a écrit:
Sinon, je le vois bien parti pour un roman genre Dune.

idem... et c'est ce qu'il lui arrivera je pense, il écrira un bouquin c'est certain, et un bon bouquin de surcroît.

Arpa, ta compo est vraiment superbe !!!
Peut être pourrais-tu nous faire la scène du passage de la porte, juste au pavé de celle ci, à la sortie lorsqu'ils se mettent les mains devant les yeux à cause du soleil et Gunther qui tombe a terre.. ?

Je pensa que ça devrait être top !!

Ok, on peut commencer par là.

Question: est-ce possible de créer un espace de lecture pour textes et illustres...

Ce sera plus lisible et mieux pour suivre l'histoire.

Hein, dites, hein

genre un topic avec qui compilerait la version " finale" du texte avec les illustrations possibles ?

Ou sinon on peut aussi en créer un pour choisir un morceau défini de texte et y faire les propositions d'illustration ?

dites moi et je créé un nouveau topic sans souci ^^
avatar
Mister Nutella

Messages : 100
Points : 2225
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 38
Localisation : Paname

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Heka le Sam 2 Juin - 13:02

Oui Arpa,Il faut qu'il y ait un post avec le texte et les illustrations terminées comme un bouquin virtuel mais sans l'ouverture aux coms.

Et ensuite que vous voulez propositions d'illustrations, Mister Nut faut que tu crées un topic a chaque bout de texte. Au final ce qui est gardé ira dans le topic fermé aux coms..

Quel est ton titre, Mr Nut ?
avatar
Heka

Messages : 10949
Points : 14812
Date d'inscription : 04/07/2010

Rôle dans le projet
Nom: Maylie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Invité le Sam 2 Juin - 13:11

....


Dernière édition par arpa le Mer 30 Jan - 13:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Mister Nutella le Sam 2 Juin - 17:57

Arf un titre... j'avoue que je n'y avais absolument pas pensé, ça peut attendre un peu je présume ?

Amha le livre virtuel sera le truc finalisé, d'ici là rien n’empêche de compléter, suggérer des croquis dessins ou autre et éditer le post initial pour rajouter l'image ou le lien choisi.
avatar
Mister Nutella

Messages : 100
Points : 2225
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 38
Localisation : Paname

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Invité le Sam 2 Juin - 18:31

D'ailleurs je rajouterai même qu'il est fortement attendu que d'autres créations viennent compléter, suivre ou précéder cette histoire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sortie de L'abri, le monde extérieur, premier contact.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum